NAC labour Law & Social Insurance Consultant Office / NAC社会保険労務士事務所
Chers francophones au Japon

Bienvenue au site de NAC Labour Law & Social Insurance Office !

Ce site est destiné à vous apporter toutes les informations utiles sur la vie et les conditions de travail au Japon. En facilitant les différentes démarches qui peuvent vous être demandées au cours de votre séjour au Japon, NAC vous aide à réussir pleinement votre expérience japonaise.

 

L’origine du nom ‘NAC’

J’ai passé dix années entre ma dizaine et ma vingtaine à Lausanne et à Montreux en Suisse. De retour au Japon, j’ai travaillé pour un grand constructeur immobilier, au Ministère des Affaires Étrangères en tant qu’agent intérimaire puis à l’ambassade d’un pays d’Afrique francophone, avant d’intégrer un cabinet d’avocat français à Tokyo. Et c’est au cours de mes treize ans de carrière dans ce cabinet d’avocat que mes collaborateurs français, qui trouvaient que mon nom (Etsuko Nakanishi) était trop long à prononcer, m’ont surnommée ‘Nac’. Lorsque j’ai créé mon propre cabinet en janvier 2002, je n’ai pas hésité à reprendre cette excellente idée de mes anciens collègues en l’appelant NAC Labour Law & Social Insurance Consultant Office, un nom simple et convivial pour tout le monde. NAC accompagne les nombreux travailleurs francophones au Japon, notamment dans le domaine de l’emploi.

 

Notre philosophie - Sécurité sociale

‘L’administration japonaise est une administration verticale’. Vous en avez sans doute entendu parler. ‘L’assurance accident de travail’ et ‘les assurances sociales’, dépendant aujourd’hui l’une et les autres du Ministère du Travail et de la Santé, ont été jusqu’hier de la compétence l’une du Ministère du Travail et les autres du Ministère de la Santé. Leurs régimes sont, par ailleurs, proches mais différents, et soumis à des circulaires d’application bien distincts. De même pour leur création, elles n’ont pas le même historique. Tout ceci rend les contacts entre différents régimes extrêmement compliqués. Voilà pourquoi on parle d’une ‘administration verticale’, et elle n’est pas facile à comprendre, à plus forte raison pour les personnes étrangères.

 

Notre philosophie - Gestion des ressources humaines

S’agissant de la gestion des ressources humaines, le Japon possède un système bien particulier : Emploi à vie, système de salaire à l’ancienneté... Aujourd’hui, certains veulent les revoir, d’autres, au contraire, les revaloriser. Le droit de travail japonais, pour sa part, a connu des modifications successives ces dernières années. Ainsi, la gestion des ressources humaines appropriée et adaptée aux besoins de chaque entreprise, y compris celui de se doter d’un personnel compétent et qualifié, demande plus d’ingéniosité et de tact.

 

Notre philosophie - Droit du travail

Par exemple, le licenciement, le droit du travail de certains pays étrangers admet un arrangement financier ou un licenciement sans préavis. Les filiales des entreprises étrangères installées au Japon ont donc tendance à considérer le licenciement comme une procédure pas si compliquée. Cependant, il arrive parfois qu’en ignorant les spécificités du droit de travail japonais, elles rencontrent des difficultés imprévues, et, dans le pire des cas, l’affaire portée devant le tribunal par le salarié, se voient contraintes au versement d’une indemnité considérable.

Le temps a évolué depuis l’époque où ‘le bon sens japonais’ heurtait quasi systématiquement les pratiques internationales. Aujourd’hui, le Japon est certes beaucoup plus internationalisé, mais il n’en reste pas moins une culture et des usages qui lui sont propres et autour desquels s’organise l’économie japonaise. Si vous venez travailler ou vous implanter au Japon d’un pays étranger, vous pouvez vous dire : ‘Chez nous, ce n’est pas comme ça...’ Cependant, le dicton ‘À Rome, fait comme les romains’ existe dans toutes les langues, et ce n’est pas par hasard. Le respect de la culture et des usages du pays d’accueil – le Japon en l’occurrence – est très important pour réussir l’implantation d’entreprises en harmonie avec la vie locale. C’est notre philosophie.

Par exemple, le licenciement, le droit du travail de certains pays étrangers admet un arrangement financier ou un licenciement sans préavis. Les filiales des entreprises étrangères installées au Japon ont donc tendance à considérer le licenciement comme une procédure pas si compliquée. Cependant, il arrive parfois qu’en ignorant les spécificités du droit de travail japonais, elles rencontrent des difficultés imprévues, et, dans le pire des cas, l’affaire portée devant le tribunal par le salarié, se voient contraintes au versement d’une indemnité considérable.

NAC Office vous apportera un soutien dans les domaines du ‘management‘ et de l’‘emploi’, dans lesquels les rapports humains jouent un rôle primordial, afin de faciliter vos activités et leur développement au Japon dans le respect à la fois de la culture propre de votre entreprise et celle du Japon et avec un effort de recherche de leur harmonisation.

NAC BLOG
1 2